Les cours de l’or plombés par les emplois US

Si les cours de l’or ont pu faire un peu de gains en début d’année, ils sont retombés à la baisse suite à la publication des chiffres sur les emplois US. Avant la clôture des cours vendredi, le métal jaune a coté 1 094 dollars l’once à Londres, soit, un recul de 1,6% par rapport aux pics de neuf mois.

Selon ces données rendues publiques, 292 000 emplois ont été rajoutés en décembre à l’économie des Etats-Unis, ce qui est équivaut à 50% de plus que le consensus des analystes. Pour sa part, le marché boursier de Shanghai a fini à 1,3% plus haut au point de diminuer son plongeon hebdomadaire de 10%.

L’or débute l’année en beauté

Rappelons que l’or a débuté l’année en fanfare. A en conclure qu’il n’a fait que répéter les mouvements de ces deux dernières années ; caractérisés par une forte hausse en début d’année calendaire. Il se trouve que l’or a augmenté 8 fois chaque mois de janvier au cours de la dernière décennie.

usa-emploi-or

Une situation qui a tiré parti jusqu’ici des tensions géopolitiques au Moyen Orient ainsi que de l’incertitude économique en Chine, laisse entendre un analyste professionnel chez Natixis. En tout cas, les chances sont minces pour voir d’ici peu les cours de l’or assister à une hausse rapide, d’autant que le facteur influent de l’or cette année ne sera pas le ralentissement de la Chine, mais plutôt les attentes des hausses des taux d’intérêt par la Fed. A cela s’ajoute la force du dollar et des yields.

Les prix de l’or en euro ont augmenté

En fait, le dollar a augmenté de nouveau après la publication des emplois US, en divisant sa baisse de jeudi contre l’euro et permettant de maintenir les cours au-dessus de 1 010 euros l’once. Un prix qui s’adresse aux investisseurs français, allemands et italiens, soit, l’équivalent d’une hausse de 3,7% pour l’année 2016. En revanche, les prix de l’or en dollar ont reculé en dessous des 1 100 dollars l’once.

gold-paper

Néanmoins, ils ont pu maintenir un gain de 3,3% pour la première semaine de l’année après avoir atteint le plus haut niveau depuis le 4 novembre 2015 sur les places asiatiques. Ainsi donc, l’or a bondi au moment que les obligations, ce qui indique une fuite réelle vers la qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *