/**/

Le cours de l’or revu à la hausse

L’or profite de l’embellie des marchés des matières premières !

Dans des contextes économiques troublés et incertains, si les banques centrales font mine de sortir de leur rôle de conservateurs du temple de l’orthodoxie monétaire comme ce fut le cas de la FED cette semaine, l’or redevient la valeur de référence, même après avoir été boudé quelque temps par les investisseurs peu enclins à favoriser les matières premières, l’or y compris.

Du fait de résultats médiocres de l’augmentation du PIB (produit intérieur brut) américain, moins élevée que prévue, la FED a en effet décidé d’assouplir sa politique d’ordinaire plus rigoureuse afin de favoriser l’économie américaine. L’or a ainsi augmenté de 22 dollars l’once, soit + 1,34 %, passant de 1641,50 dollars à 1663,50 dollars en une semaine.

Cette tendance a probablement été encore amplifiée par le fait que la valeur de l’or est libellée en dollars américains, monnaie que les décisions de la FED tendent à fragiliser quelque peu.

Les politiques rigoureuses prônées par l’Union Européenne ces derniers mois avaient au contraire contracté les marchés des matières premières en général et notamment celle des métaux précieux dont l’or en particulier. Les dernières déclarations des responsables européens, auxquels la Chancelière allemande, Angela Merkel, a emboîté le pas pourrait bien encore favoriser la demande en matières premières.

Si l’Europe, seconde puissance financière mondiale, décide de favoriser une reprise économique en abandonnant une rigueur et une austérité trop pénalisante pour l’économie, et parvient de ce fait à faire repartir la croissance dans la zone euro, il est probable que les marchés des matières premières redeviennent porteurs et que l’or poursuive sa hausse, suivant la l’accroissement possible de la demande.

L’or, considéré traditionnellement comme valeur refuge, aurait donc besoin d’une reprise de l’activité économique au même titre que les autres matières premières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *