Le cours de l’or atteignent des hauts depuis six semaines

En constante baisse, les cours de l’or du fixing à Londres ont pu atteindre les 1 257 dollars le lundi 20 janvier, après avoir touché le meilleur niveau en six semaines où l’once s’affichait à 1 260 dollars au début de la séance chinoise. Il faut reconnaître que les marchés boursiers asiatiques ont glissé, en dépit des actions européennes et les commodités qui sont restées plates avec la bourse américaine fermée par Matin Luther King day.

 L’Afrique du Sud, devancé par la Chine

0488def2-c613-11df-99a9-5564a9b3f4c1

 L’offre est dans un état critique car, les compagnies minières aurifères d’Afrique du Sud ainsi que les producteurs de platine ont reçu des avis de grève du syndicat AMCU à propos des salaires et des conditions de travail, considérés comme inadéquats.

Suite à cette annonce, le platine était à la tête des métaux précieux à la bourse. C’est d’ailleurs son plus haut niveau en quatre mois à 1 466 dollars l’once. De son côté, l’argent a suivi le cours de l’or, mais il n’a touché qu’un seul pic d’une semaine au-dessus de 20.40 dollars l’once.

Chine : une forte demande à la veille du Nouvel an chinois

chine_or

Si auparavant, l’Afrique du Sud était le premier producteur d’or au monde durant des années, elle est aujourd’hui placée à la sixième position, bien derrière la Chine. Pour ce qui est de la demande d’or : « Les intérêts d’achat d’or en Asie avant le Nouvel an chinois avec la demande physique que nous observons des investisseurs européens devraient continuer à servir de support aux prix de l’or » a déclaré un représentant de l’Heraeus, le groupe allemand de raffinage. Apparemment, un achat qui pourra prendre fin après le Nouvel an chinois malgré la forte demande de la Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *