Krugerrand, la pièce d’or venue d’Afrique

Cette pièce originaire d’Afrique du Sud est l’une des plus jeunes puisqu’elle a été frappée à partir de 1967, alors même que ses « concurrentes » des autres continents étaient produites plusieurs siècles plus tôt. Le Krugerrand représente une pièce de monnaie de collection est n’est pas utilisée pour des transactions classiques.

D’ailleurs, elle a la particularité de ne pas avoir de valeur faciale. Son cours est déterminé en fonction de sa consistance en or. Il est bon de rappeler que cette pièce n’est pas utilisée dans le commerce local mais qu’elle a servi longtemps pour un usage de transactions internationales.

Krugerrand

Le nom de la pièce se décompose comme suit : kruger et rand. Kruger fait référence à Pau Kruger qui a été le président de cette nation africaine à la fin du 19ème siècle, le rand quant à lui est l’appellation des pièces de monnaie dans ce pays. Le poids de cette monnaie est d’une once avec 91,7% d’or pur. Le cours actuel est donc situé entre 1 300 et 1 400 euros en fonction de la date de frappe et de la qualité de la pièce.

La pièce a connu des déclinaisons pour répondre aux attentes des demandeurs locaux avec le demi-krugerrand qui par définition est coté deux fois moins cher. Deux autres déclinaisons existent. Il y a le quart de krugerrand, mais aussi le dixième.

Qu’il s’agisse de la pièce originale ou de ses déclinaisons, les cours ont largement explosé ces dernières années. Une personne qui aurait investit en 2010 sur l’une des monnaies en question et qui aurait réalisé sa revente deux ans plus tard, c’est-à-dire au début de l’année 2012, aurait pu dégager une belle plus-value de 100%. A titre de comparaison, avec un simple Livret A où le taux est à 2,25 %, et en reprenant la formule des capitaux cumulés, le gain n’aurait pas dépassé les 5% sur la même période.

On remarque donc que c’est en période de crise économique qu’il est intéressant de cibler ces pièces de monnaie. D’ailleurs, l’exemple du Krugerrand est particulièrement intéressant puisqu’il s’agit d’une pièce étrangère peu connue en France et où il y a donc des possibilités d’achats à des faibles cotes pour des reventes intéressantes. Cette situation est loin d’être évidente pour des pièces comme les Louis d’or notamment.

Un commentaire à Krugerrand, la pièce d’or venue d’Afrique

  1. C’est un véritable trésor! Cette pièce est d’une telle beauté. Si j’en avais une, je pense que je la garderais. Mais pourquoi cette pièce se trouve-t-elle sur le marché boursier?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *